Harmoniser son corps et son esprit

LA TERRE, mouvement de l'Energie : tranquillité,temps de pause, de retour sur soi 

‘… Il faut aussi être très poli avec la terre

Et avec le soleil
Il faut les remercier le matin en se réveillant
Il faut les remercier pour la chaleur
Pour les arbres
Pour les fruits
Pour tout ce qui est bon à manger
Pour tout ce qui est beau à regarder
A toucher
Il faut les remercier
Il ne faut pas les embêter...
Les critiquer
Ils savent ce qu’ils ont à faire
Le soleil et la terre
Alors il faut les laisser faire
Ou bien ils sont capables de se fâcher
Et puis après
On est changé
En courge
En melon d’eau
Ou en pierre à briquet
Et on est bien avancé...’

Jacques Prévert - Extrait de Soyez polis (Histoires)

 

LE SHIATSU EST CONSEILLE A CHAQUE INTERSAISON POUR UN REEQUILIBRAGE ENERGETIQUE !

L’élément Terre ne correspond pas à une saison  (contrairement au Bois, au feu au Métal et à l’Eau) mais s'inscrit dans la dynamique de l'intersaison.

L’ordonnance des quatre saisons-éléments selon les points cardinaux (Printemps à l’Est, Eté au Sud, l'Automne à l’Ouest, Hiver au Nord) suppose un observateur central. Ce centre, notamment par sa stabilité, est nommé Terre et, si les quatre points cardinaux définissent une orientation spatiale, ils entretiennent aussi des relations particulières avec le centre, caractérisées par l’échange, comme tous les phénomènes obéissant au principe yin-Yang. Ainsi, à travers don et réceptivité, les quatre éléments prennent naissance au cœur de la Terre, et, grâce à son énergie, se transforment en son sein. Juste retour des choses, la Terre, elle, va se nourrir des fruits de cette transformation des éléments : le bois qui pourrit, les feuilles d’automne, les cendres métalliques et minérales du Feu, vont former l’humus grâce à l’humidité des pluies et cours d’eau et à l’action digestive des micro-organismes.

Les intersaisons en 2018

Terre (intersaison) : du 17 janvier 2018 au 15 février 2018

Bois (printemps chinois) : du 16 février au 17 avril

Terre (intersaison) : du 18 avril au 5 mai

Feu (été) : du 6 mai au 19 juillet

Terre (intersaison) : du 20 juillet au 7 août

Métal (automne) : du 8 août au 20 octobre

Terre (intersaison) : du 21 octobre au 7 novembre 

Eau (hiver) : du 8 novembre au 3 février 

 

CARACTERISTIQUES DE LA TERRE

Selon les modalités Yin-Yang, le passage d’un dynamisme à l’autre, de l’Eté à l’Automne, par exemple, ne peut s’accomplir que d’une manière progressive. Les qualités de la Terre, actives aux intersaisons, permettent cette transition.

En regard des cinq éléments, si l’Energie au fil des saisons se caractérise par un élément (le Bois, le Feu, le Métal et l’Eau), à chaque intersaison, l’Energie retourne au centre, expression de la Terre, pour se régénérer. Cela se traduit dans notre corps par une énergie très active dans la Rate et l’Estomac, et, sur le plan mental, par un haut pouvoir de réflexion. Ainsi, il est important de nous accorder à chaque changement de saison un temps de pause, de retour sur soi, permettant de digérer les expériences des mois passés avant de faire vivre en nous l’Energie propre à la saison à venir. Les organes : Estomac, Rate, Pancréas.

Ces organes ‘Terre’, localisés dans le Foyer Moyen, occupent en cela le centre du corps. Carrefour et pivot des différents mouvements de l’Energie dans le corps, leurs fonctions et le mouvement de leur Qi (Energie) respectifs (ascendant pour la Rate, descendant pour l’Estomac) servent de racines pour toutes les autres fonctions physiologiques. Les fonctions de l’Estomac et de la Rate sont capitales pour l’entretien de la vie si l’on considère qu’ils sont lieu d’élaboration de l’Energie postnatale ; en d’autres termes, ils sont à l’origine de la production de sang et d’Energie après la naissance. En médecine chinoise, deux formes d’Energie principales sont responsables de notre vitalité : l’Energie prénatale fournie par les Reins, Energie qui ne peut que décroître au fil du temps, qui peut être soutenue mais non augmentée, et l’Energie postnatale qui, par contre, associant l’Energie de l’air et celle des aliments, peut être enrichie en qualité et en quantité.

L’Energie de la Rate, responsable de la production du sang, maintient également le sang dans les vaisseaux sanguins. La Rate devra donc être tonifiée dans les cas d’hémorragie, d’épistaxis (saignements de nez), ou si l’on est sujet aux ‘bleus’.

 

LES CHAIRS

Les chairs, le tissus conjonctif et le tissus musculaire sont nourris par l’Energie de la Rate. Une déficience de sa fonction induit la flaccidité des chairs, le manque de tonus, surtout celui des quatre membres. Parfois, la fatigue se caractérise justement par une asthénie des membres : ‘j’ai les jambes coupées’, ‘je n’ai plus de force dans les bras’. La stagnation de l’eau dans les jambes, dues aussi à la déficience de la rate et des reins, renforce cet état de lassitude des membres.

 

LE CLIMAT : L’HUMIDITE

En Médecine Chinoise, l’humidité est considérée comme vitale pour l’Estomac, mais nuisible pour la Rate.  L’attaque de l’humidité se traduit par une sensation de lourdeur, de pesanteur, notamment dans les jambes, puis la déficience se porte sur les différents organes de l’abdomen. Un excès d’humidité peut aussi se manifester par une sensation de lourdeur dans la tête, voire de confusion mentale exprimée parfois en tant que ‘brouillard’ dans la tête.
 

Etirement des méridiens de la Terre (Shizuto Masunage ‘Zen Shiatsu’)
  • Rate/Pancréas et Estomac

Cette énergie circule sur la partie la plus antérieure du corps. Elle correspond à la bouche, au tube digestif, aux organes de la digestion en général et à la chair. La fonction de ces deux méridiens est l'absorption de la nourriture, de l'énergie et des informations, en provenance de l'extérieur, ainsi que leur distribution à l'intérieur du corps. 


FORME 1 :


S'asseoir sur les talons, les genoux légèrement écartés.
Se pencher en arrière ; s'appuyer sur les coudes.
Puis s'allonger lentement sur le dos.
Passer les bras au-dessus de la tête, jusque dans le prolongement du corps, les mains jointes.
A toutes les étapes de l'exercice, respirer calmement et profondément, en portant son attention sur les lignes de tension.


 

FORME 2 :
 

 


A choisir, de préférence, en cas de douleurs avec La forme 1 ou de problèmes de genou.
S'asseoir sur les talons.
Poser la main droite proche du pied droit. Prendre appui dessus, lever le buste et avancer les hanches.
Tendre l'autre bras vers l'arrière, main bien ouverte.
Ressentir l'étirement dans la cuisse et le bras tendu.
Revenir en position initiale.
Refaire l'exercice, en prenant appui sur l'autre main.
A toutes les étapes de l'exercice, respirer calmement et profondément, en portant son attention sur les lignes de tension. 


 

POSTURES EQUILIBRANT LES FONCTIONS DE LA RATE

Posture du poisson

Prévoyez deux ou trois couvertures pliées et empilées, devant lesquelles vous allez vous asseoir. Asseyez-vous sur un petit coussin si vous avez du mal à vous asseoir entre vos talons. Pour réduire au mieux la cambrure lombaire, prenez appui sur vos mains pour soulever le bassin et le basculer, coccyx montant entre les cuisses. Descendez ensuite doucement le dos sur les couvertures, la plage lombaire bien étirée, et relâchez les bras sur les côtés, épaules et paumes ouvertes. Commencez avec une hauteur de couvertures assez importante, puis réduisez cette hauteur au fil des jours, à mesure que la posture devient confortable. Vous pourrez ainsi supprimer le coussin sous les fesses et conserver un support pour le dos et la tête.

Pour revenir de la posture, évitez les déhanchements en prenant appui des deux mains sur vos pieds pour vous asseoir dans l’expir.

 

ATTITUDE TERRE : ETRE ASSIS

La posture assise accordée à l’Elément Terre, si elle est choisie délibérément, engendre la stabilité et la lucidité. Pratiquée un quart d’heure ou une demi-heure par jour dans des conditions déterminées, cette posture recentre et harmonise toutes les fonctions de l’être (reprise du souffle, régénération).

 

LA MEDITATION

Dans beaucoup de traditions, cette posture assise est celle de la méditation. Si nous considérons les périodes ‘Terre’ comme des moments favorables au recentrage et à la stabilisation, la méditation peut s’avérer une aide importante dans cette recherche ; aux intersaisons, l’Energie nous soutient dans cette démarche. Bien sûr, une pratique quotidienne, en début ou fin de journée, assure un équilibre encore plus fiable. Vous pouvez donner la direction que vous souhaitez à votre méditation, les livres et les conseils abondent sur le sujet. Mais puisque nous sommes ici sous l’influence de l’élément Terre, rappelons que celui-ci concerne la réflexion, faculté mentale liée à la rate. Nous pouvons donc prendre le défilement des pensées en tant que support de méditation. A ce propos, une vision erronée de la pratique méditative consiste à croire, qu’il s’agit de ‘faire’ le vide dans son esprit, ‘d’éliminer’ toute pensée. La notion d’effort que cela suppose s’avère totalement contraire au but recherché.

 

L’EXPRESSION VOCALE : LE CHANT

 Les vibrations des sons émis par la voix harmonisent les fonctions du corps et tous les plans de l’être.

Sans référence à l’accent méridional, une voix chantante dénote une forte Energie Terre ou une déficience de cet élément selon les cas.

 

LA COULEUR : LE JAUNE

La couleur jaune se décline dans tous les tons du jaune sable à l’ocre, aux bruns.

 

LA BOUCHE : LE SENS GUSTATIF

La bouche est considérée comme l’orifice de la Rate. Les lèvres, ‘fleurs de la Rate’ reflètent l’état de la Rate et de l’Estomac ; elles devraient être charnues et colorées et suffisamment humides pour ne pas se fendre.

Le sens gustatif est lié à l’élément Terre. Si la fonction de la Rate est correcte, il est dit que ‘la bouche sera capable de goûter les cinq saveurs’.

 

GOUT DE L’ELEMENT : LE SUCRE

Si nos palais n’étaient pas conditionnés précocement par la douceur intense du sucre raffiné, nous percevrions le goût des graines et des légumes racines comme sucré qui sont la douceur équilibrée, fiables, de la Terre.

 

LA FATIGUE

La fatigue est très liée aux fonctions de l’Estomac et de la Rate. Dans cette mesure, nous pouvons nous demander si la fatigue ne survient pas surtout dans les moments où la vie perd de sa saveur. Le verbe nous permet d’exprimer attirance, plaisir ou rejet : ‘Il a le goût de l’aventure’, ‘Je n’ai plus de goût à rien’, ‘Son attitude me dégoûte’ …

 

LE PSYCHISME, LES EMOTIONS : psychisme et organes ‘Terre’

La Rate est le lieu de résidence de la pensée, de notre pouvoir de réflexion. Lorsque la Rate est forte, notre pouvoir de concentration, de mémorisation, nos facultés de synthèse sont optimums. Nous retrouvons en cela les qualités de l’élément Terre : centraliser, assimiler, transformer, harmoniser, diffuser. Au contraire, si la Rate est déficiente ou trop forte, l’esprit est en proie à la confusion, l’inattention ou la distraction, voire l’insouciance.

La rumination mentale ... 'Le meilleur moyen de ne pas avancer est de suivre une idée fixe' Jacques Prévert
Les pensées obsessionnelles tournées vers le passé, les manies, les idées fixes, le manque de goût pour accomplir une tâche, la dépression, l’apitoiement sur soi, sont dus à un déséquilibre de l’élément Terre.

 

Source : Les cinq saisons de l’Energie – Isabelle Laading

Théorie et pratique du Shiatsu – Carola Beresford-Cooke

 

Recevoir la Newsletter :